Ma liberté quand je veux ! - FFCC - La fédération des campeurs, caravaniers et camping-caristes
Ma liberté quand je veux !

Chiffres clés


Le tourisme représente 7,1 % du PIB en 2016 - 37 000 salariés – 2.5 milliards de chiffre d’affaires. Les campings représentent 49.7 % des lits marchands en France.

  • Camping : 8 083 campings aménagés en France en 2018 (896 174 emplacements)
    • 21 % de non-classés
    • 5.5 % de 1 étoile
    • 24.5 % de 2 étoiles
    • 32 % de 3 étoiles
    • 14.5 % de 4 étoiles
    • 2.5 % de 5 étoiles
  • Campings ruraux (camping à la ferme et aires naturelles) : 1 143 
  • Parcs résidentiels de loisirs : 200 (dont 127 classés)
  • Chiffre d’affaires : 2,5 milliards
  • Effectifs : 37 000 salariés
  • Nuitées : 112, 2 millions
  • Clients : 22 millions
  • Résidences mobiles : 250 000 (750 000 lits)
  • Emplacements résidentiels : 205 000
  • 50 % des lits marchands en France
  • 45% des nuitées touristiques vendues en France en 2016

  • 1er parc de campings en Europe
  • 2è au monde

L’hôtellerie de plein air s’est imposée depuis plusieurs années comme un acteur majeur du secteur touristique en France. Plébiscitée chaque année par des millions de vacanciers, le camping continue d’afficher une fréquentation importante dans un contexte pourtant difficile pour l’industrie du tourisme en France. Grâce à la flexibilité et l’innovation qui la caractérisent, la profession se renouvelle son offre à chaque saison, tout en capitalisant sur ce qui a fait son succès : la promesse de vacances conviviales et abordables, au plus près de la nature. Les campings, présents partout en France, font partie des moteurs de l’activité économique des régions. Ils permettent le maintien d’une dynamique touristique dans de nombreuses zones rurales.

En 2016, le nombre de nuitées de touristes étrangers sur des emplacements équipés a grimpé de 6%, alors que la demande de ces mêmes touristes pour des emplacements nus a chuté de 3%.

Parce qu’il est fortement ancré dans la culture française du tourisme, le camping attire avant tout une clientèle domestique : les touristes français totalisent 76 millions de nuitées, contre 36 millions pour les touristes étrangers.

En 2018 :

  • 74 % terrains privés (dont DSP)
  • 22 % de publics
  • 4 % d’associatifs
  • 238 établissements proposent l’activité caravaneige
  • 109 campings naturistes
  • 1 143 campings ruraux
  • 9.5 % des campings sont ouverts à l’année soit 757 terrains 

Raison du succès : vacances abordables, conviviales et proches de la nature.

Les français représentent 2/3 de la fréquentation française soit 77 % versus 33 % pour la clientèle étrangère.

Chiffre des réservations par internet 2017 :

  • Un séjour en moyenne est de 7.25 jours en locatifs (-1.8 €) pour un panier moyen de 790 € (-0.7 %)
  • Un séjour en moyenne est de 7.08 jours en emplacements nus (-3.8 %) pour un panier moyen de 353 € (-2.3 %)

En 2016, en réservations globales consommées, la durée moyenne des séjours en camping à 5,2 nuitées demeure plus élevée que la moyenne du secteur touristique français, encore trop faible (2,6 nuitées en moyenne sur l’ensemble de l’hébergement touristique français).

Tarifs moyens d'un emplacement pour 2 personnes + électricité en haute saison en 2017 :

  • Camping 1 étoile : 15.10 € pour une nuit
  • Camping 5 étoiles : 45,87 € pour une nuit
  • Tarif moyen : 22,16 € pour une nuit 

Tarifs moyens pour un mobil-home 2 chambres pour 4-5 personnes en haute saison en 2017 :

  • Camping 1 étoile : 500 € pour une semaine
  • Camping 5 étoiles : 1 414 € pour une semaine
  • Tarif moyen : 762 € pour une semaine

9/10 proportion des français qui estime que le camping est un mode de vacances convivial.

En 2018 :

  • 57.5 % des campings proposent un accès WIFI soit 4 625 établissements
  • 4.5 % donnent accès à un restaurant ou un service restauration soit 3 242 établissements
  • 50 % des campings proposent un bar à leur clientèle soit 4 000 établissements
  • 41.5% proposent des services d’épicerie ou un point de ravitaillement
  • 8.5 % proposent un spa ou bain à remous soit 693 établissements
  • 6 % proposent un hammam soit 476 campings
  • 3 814 campings ont une piscine en 2018 soit 47.5
  • 12,5 % proposent un toboggan aquatique soit 1 0009 établissements
  • La capacité moyenne des campings est de 112 emplacements
  • 2 661 campings ont moins de 50 emplacements soit près de 33.2 % des établissements
  • La superficie moyenne est de 1.9 hectares
  • 88 % des terrains ont moins de 200 emplacements soit 7 000 campings
  • 1 164 campings en France possèdent 4 ou 5 étoiles soit 17 % des campings
  • Ils représentent 36 % des emplacements en France

Nombre moyen d’emplacements par catégorie en 2018 :

  • Non-classé : 54
  • Une étoile : 67
  • Deux étoiles : 83
  • Trois étoiles : 114
  • Quatre étoiles : 210
  • Cinq étoiles : 362
  • Rappel moyenne nationale : 112

Développement du camping de proximité : de plus en plus de français choisissent de louer un mobil-home à moins de 50 km de chez eux pour profiter, de manière régulière, de la convivialité et de l’environnement des établissements français.

Les campings français ont connu ces dernières années une montée en gamme continue, visant à répondre aux attentes de confort des vacanciers. Pour se démarquer, les campings privilégient une stratégie de différenciation basée sur des concepts originaux avec des univers scénarisés. Les campeurs peuvent ainsi plonger dans l’univers western ou encore pirate par exemple.

Top 10 des départements en nombre de campings en 2018 :

  • Vendée : 355
  • Charente-Maritime : 304
  • Ardèche : 273
  • Finistère : 254
  • Morbihan : 247
  • Var : 239
  • Hérault : 232
  • Dordogne : 227
  • Pas de Calais : 213
  • Pyrénées-Orientales : 203

Régions les plus fréquentées :

  • Languedoc Roussillon
  • PACA
  • Aquitaine

Languedoc – Roussillon : Région ou la durée de séjour est la plus élevée (6,9 nuitées)

Champagne – Ardenne : Région la plus dynamique pour les touristes étrangers (part des nuitées étrangères: +3,5%)

Midi – Pyrénées : Région au taux d’occupation le plus dynamique (+1,4% )

 

  • Camping-cars en France : 417 238 unités
  • Camping-cars en Europe : 1,55 millions de véhicules
  • Immatriculations neufs au 1er semestre 2015 : +14,9 % (1 291 unités)
  • Immatriculations occasion au 1er semestre 2015 : +6,6 % (54 385 unités)

5 844 lieux en France pour accueillir les camping-cars (sources : Guide des aires de services 2016) :

  • Des aires de services : Elles sont communales ou privées. Elles permettent aux camping-caristes de réaliser les opérations techniques liées à l’autonomie et à la propreté : remplissage des réservoirs d’eau potable, vidange des eaux usées (cuisine et salle d’eau), vidange des eaux noires (WC chimique). Il en existe un peu plus de 1 500.
  • Des aires de stationnement ou d’accueil : Sur ce type d’aire, les emplacements sont réservés aux camping-cars pour qu’ils y fassent étape. Elles sont souvent équipées d’une aire de services. La durée de stationnement est souvent limitée à 24 ou 48 heures. Il en existe environ 400.
  • Des aires de stationnement construites à l’entrée des campings : Un camping a la possibilité de créer une aire de stationnement pour les camping-cars située à l’entrée du terrain d’une surface de 35 m2 (arrêté du 21/04/2000). Nous n’avons pas de chiffres. On sait cependant que près de 2 500 campings disposent d’une aire de services.
  • Des campings Stop Accueil Camping-Car : Ils s’engagent à offrir des emplacements faciles d’accès, parfaitement plats et stabilisés ainsi que des aménagements spéciaux avec vidoirs pour WC chimiques et eaux usées et un robinet d’alimentation en eau potable. Les conditions d’application du tarif spécial « Stop Accueil Camping-car » sont d’arriver après 18 h et de repartir le lendemain avant 10 h pour une nuit d’étape. Cette formule a été créée et est gérée par la FFCC. Ils sont plus de 500.

Il existe un large choix d’accueil et d’initiatives privées afin de découvrir la France et ses régions, exemple :

  • Bienvenue à la Ferme,
  • France Passion,
  • Stations Vertes,
  • Gîtes de France…

7 % des communes sont équipées d’une aire de services

Qui sont les camping-caristes ?

  • 58 ans en moyenne
  • 54 % pré-retraités ou retraités

Type de camping-cariste

  • 85 % familier
  • 15 % occasionnel
  • 40 % des conjoints sont en pré-retraite ou retraite
  • 80 % des acquéreurs sont sans enfants à charge

Ils se vivent principalement :

  • Pays de Loire
  • Rhône Alpes
  • Bretagne
  • Aquitaine
  • Centre

Utilisation moyenne par an : 63 jours pour 9 220 km parcourus

Budget : de 50 à 70 € par jour de voyage

  • Séjours courts (5 jours ou moins) par an : 10
  • Séjours longs par an : 3
  • Éloignement moyen du domicile : 494 km
  • 90 % sillonnent l’hexagone
  • 54 % vont à l’étranger.

Destinations préférées en France :

  • Bretagne : 46 %
  • PACA : 15 %
  • Aquitaine : 15 %

Destinations préférées à l’étranger :

  • Espagne : 30 %
  • Italie : 21 %
  • Portugal : 12 %
     
  • 4 camping-caristes sur 5 fréquentent les structures privées au moins 2 fois par an.
  • 23 % vont rarement dans les terrains de camping
  • 10 % n’y vont jamais

 

Durée de stationnement

  • un peu plus de 48 h dans les villes à intérêt touristique
  • 36 h dans les grandes villes

 

Le Comité de Liaison du Camping-car, avec les associations de consommateurs et les professionnels, a défi ni la charte éthique du camping-cariste :

  • Respect de la nature
  • Éviter le regroupement
  • Stationner dans des lieux appropriés
  • Privilégier le commerce local
  • Être courtois et discret
  • Communiquer avec autrui
  • Tenir l’ensemble de ces engagements.

Le respect des autres, la liberté individuelle, le droit au stationnement libre, le respect de l’environnement et le comportement éco-citoyen sont des valeurs fortes pour les camping-caristes;

Ils recherchent avant tout la liberté, l’indépendance, la maîtrise de leur budget, la sensation d’être partout dans leur confort et des vacances différentes (44 %). Pour 13 % d’entre eux, c’était un rêve d’enfant. Ce sont des touristes itinérants qui souhaitent se dégager de toute contrainte de réservation.

Ils veulent vivre à leur rythme, proche de la nature et plébiscitent le respect de l’environnement. Les informations liées aux émissions de Co2 et de consommation d’énergie fossile sont des critères de choix de leur véhicule pour un tiers d’entre eux.

Curieux, sportifs (randonnée, vélo ou ski) et cultivés, ils se déplacent pour retrouver de la famille, fréquenter des foires ou des rassemblements, visiter une région ou un pays, profiter de parcs de loisirs, visiter des musées ou des sites historiques. Les rendez-vous festifs organisés par les communes et relayés dans les magazines spécialisés sont des rassemblements très appréciés, d’autant plus si un accueil spécifique leur est réservé.

  • 51 % suivent le Tour de France
  • 30 % se rendent sur les foires, concerts, festivals et grands spectacles

Ils affectionnent particulièrement le hors saison car il est beaucoup moins fréquenté.

Outre un énorme besoin d’autonomie, les camping-caristes doivent pouvoir faire leurs

vidanges d’eaux usées (grises ou noires), leur réapprovisionnement en eau potable et déposer leurs ordures ménagères. Ils ont besoin de places de stationnement adaptées la journée pour faire leurs courses et la nuit pour se reposer. Ils recherchent des endroits calmes et sécurisés.

Tous ces lieux doivent être facilement repérables, conviviaux et proches des centres villes.

  • 68 % des camping-caristes vont dans les campings et les PRL, majoritairement les plus de 50 ans.
  • 42 % des camping-caristes, pour la plupart des 18-35 ans, aiment aller en dehors des lieux prévus pour leurs stationnements.

Ils fréquentent principalement les commerces de bouche, les restaurants de cuisine traditionnelle, les maisons de la presse et les boutiques de souvenirs.

Ce sont de fins épicuriens.

Au niveau européen, près de 10 000 aires pour camping-cars sont recensées.

 

  • Mobil-homes en France : 280 000 unités
  • Ventes 2014/2015 : 12 000 unités
  • Pour 2014-2015 : 12 657 mobil-homes ont été installés sur les campings (+1.6% par an)

Locataires de mobil-home :

  • Familles venues des hôtels clubs
  • Apprécient des surfaces de 35 m2 avec deux chambres et séjour central.
  • Exigent une cuisine équipée d’électroménager simple et robuste ainsi qu’une terrasse.
  • Ce mode d’hébergement alternatif séduit car il couvre leurs besoins de confort, de fonctionnalité, d’hygiène, d’installations et d’animations.

Propriétaires de mobil-home :

  • Y vivent généralement en intersaison
  • Choix de ce mode d’hébergement pour combler leurs besoins de nature et de convivialité.
  • Ils choisissent un mobil-home comprenant très souvent deux chambres, un salon, une salle d’eau et des W.C. indépendants, une tonnelle mais pas forcément de terrasse.
  • Ils aiment profiter des installations et services du camping : Gardiennage, piscine, animations…

 

  • Caravanes en France : 448 430 unités
  • Caravanes en Europe : 3,4 millions
  • Immatriculations au 1er semestre 2015 : +3,4 % (6 670 unités)

Caravaniers :

Agés en moyenne de 56 ans
Actifs à 47% et retraités à 48%
Profitent de la caravane en moyenne 57 jours par an
Destinati
ons de prédilection : la Bretagne et l’Espagne.

 

Sources : DP – FNHPA – 2017, OT – Mars 2016, LMPA n°283, DP - Uni-VDL 2015, salonvdl.com, LMPA n°283, DGE, INSEE, Atout France - OT - n°373 Mars 2018.

 

©2002-2018 FFCC, 78 rue de Rivoli 75004 PARIS
Tél. : 0 890 21 43 00 (0,50 €/min + prix appel). Ligne dédiée (non surtaxée) pour les adhérents dans leur espace.
Réalisation Optima-Lab - Conception graphique Arev Com'
FICC - Fédération Internationale de Camping, Caravanning et Autocaravaning FIA - Fédération Internationale de l'Automobile Rendezvousenfrance.com, site officiel du tourisme en France UNAT - Union nationale des Associations de Tourisme et de plein air CLC - Comité de Liaison du Camping-car