Ma liberté quand je veux ! - FFCC - La fédération des campeurs, caravaniers et camping-caristes
Ma liberté quand je veux !
Adhérer en ligne

12 septembre 2018 - DROIT DE RÉPONSE EXIGÉ !


 

 

Suite à la publication par OUEST France d’un courrier de lecteur diffamatoire et insultant, la FFCC se devait de réagir par la voix de son Président, Gérard Couté. Elle a adressé un courrier au rédacteur du journal en exigeant un droit de réponse.

Est-ce les difficultés de la presse écrite qui conduisent Ouest France à publier le courrier d'un lecteur, Monsieur Stephen Leboeuf, aussi haineux à l'égard d'une catégorie de la population. Certes, il ne s'agit pas d'un article produit par Ouest France, mais de la publication d'un courrier des lecteurs qui engage la responsabilité de la direction de la publication.

Le Président de la FFCC, Gérard Couté, a mis en avant l’aspect révélateur d'un auteur aigri et jaloux qui ne sait pas qu'un camping-car est un véhicule comme un autre, obligé de respecter les règles du code de la route à la fois en termes de stationnement que de vitesse, sachant qu'avec une vitesse limitée à 80 km/h, ce ne sont pas les camping-caristes qui vont ralentir la vitesse sur les routes.

Dans son élan d'intolérance, l'auteur de ce courrier pourrait également s'en prendre aux bateaux de plaisance qui encombrent nos ports, aux résidences secondaires qui embarrassent nos campagnes, aux immeubles qui défigurent nos côtes et que dire des paillotes en bord de mer, des forêts d'éoliennes et des voies ferrées, des autoroutes qui défigurent le paysage etc..etc..

C'est vraiment pitoyable que Ouest France ait pu donner audience à ce lecteur motivé par l'intolérance et la jalousie pour qui, tout ce qui ne correspond pas à ses propres critères devrait être interdit. Le journal manque-t-il à ce point de sujets intéressants qu'il ouvre ses colonnes pour une attaque sur une catégorie de citoyens français ?  Ce type de discours rappelle clairement une certaine presse d'avant guerre. Votre appartenance à l' "Association pour le soutien des principes de la démocratie humaniste", ne les a pas interpellé avant de prendre l'initiative d'une telle publication ?

Gérard Couté, au nom de tous les camping-caristes, a proposé de suggérer des sujets plus intéressants comme les camping-caristes dans l'économie touristique. Et pourquoi ne pas lancer un débat sur l'accueil des camping-caristes dans les communes touristiques qui, aujourd'hui, si elles ont plus de 5 000 habitants ont une obligation légale d'accueillir les gens du voyage, mais pas les touristes camping-caristes : des beaux sujets, plus intéressants que le tissu de bêtises de ce lecteur.

Par ce courrier, la FFCC attend un droit de réponse dans les colonnes de Ouest France.

 

Facebook Twitter Google Plus email Imprimer
©2002-2018 FFCC, 78 rue de Rivoli 75004 PARIS
Tél. : 0 890 21 43 00 (0,50 €/min + prix appel). Ligne dédiée (non surtaxée) pour les adhérents dans leur espace.
Réalisation Optima-Lab - Conception graphique Arev Com'
FICC - Fédération Internationale de Camping, Caravanning et Autocaravaning FIA - Fédération Internationale de l'Automobile Rendezvousenfrance.com, site officiel du tourisme en France UNAT - Union nationale des Associations de Tourisme et de plein air CLC - Comité de Liaison du Camping-car