Ma liberté quand je veux ! - FFCC - La fédération des campeurs, caravaniers et camping-caristes
Ma liberté quand je veux !
Adhérer en ligne

Conseils et astuces - Comment entretenir votre mobil-home


Budget à prévoir :

Pour acquérir un mobil-home 6 places, il faut compter environ 23 000 € pour les entrées de gamme et 50 000 € pour les modèles haut de gamme.

Pour déterminer le budget global d’acquisition de votre mobil-home, connaître :

  • Le prix de votre mobil-home,
  • Le détail des options incluses dans ce prix,
  • Le prix du transport,
  • Les frais de raccordement,
  • Les frais d’entretien des équipements.

À la différence d’une caravane, le mobil-home ne se tracte pas avec une voiture. Le seul transport possible jusqu’à l’emplacement de camping choisi est un camion en convoi exceptionnel.

Sachez que le constructeur peut vous proposer deux types de prix :

  • Le prix “départ usine” signifie qu’aucun coût de transport n’est inclus,
  • Le prix “livré” comprend le coût de la livraison devant l’entrée du camping.

L’intérêt d’acheter à un professionnel est qu’il prévoit le transport, les frais de mise en place, le calage, les branchements eau/électricité/tout-à-l’égout et la préparation du mobil-home. Cela peut représenter 15 à 20% du prix final de votre mobil-home.

Assurez-vous d’avoir un contrat d’entretien pour les vérifications périodiques du chauffe-eau et de l’installation de gaz. Elles doivent être effectuées par un professionnel agréé et certifié, pour être valides auprès de votre assurance responsabilité civile en cas de sinistre.

Signez le bon de commande en ayant bien vérifié son libellé et uniquement après avoir pris connaissance du contrat de location de votre parcelle.

BON À SAVOIR :

La fourniture d’électricité est un service rendu par le gestionnaire. Le prix que vous paierez correspond au prix de l’énergie, à l’amortissement des installations électriques et à la rémunération du service rendu. Pour réduire le gaspillage et éviter les litiges, de plus en plus de terrains installent pour chaque mobil-home des sous-compteurs. Dans de rares cas, des compteurs individuels vous permettent de régler directement la facture à EDF.

Comment choisir votre mobil-home :

Lorsque vous choisirez votre mobil-home, vous devrez prendre en compte l’utilisation que vous comptez en faire et vous poser les bonnes questions :

  • Quel budget comptez-vous mettre ?
  • Souhaitez-vous du neuf ou de l’occasion ?
  • Préférez-vous un grand espace intérieur ou une grande terrasse ?
  • Combien de semaines par an allez-vous l'occuper ?
  • Toutes les réponses, les restrictions du camping et la surface de votre parcelle vous permettront de faire votre choix.

Rappelez-vous que la superficie au sol du mobil-home, auvents et terrasses amovibles exclus, ne doit pas excéder 30% de la superficie de l’emplacement sur un terrain de camping et 20% sur un PRL et ne peut excéder 40 m2 (norme AFNOR NF S56-410).

Acheter son mobil-home d'occasion
Tout ce qu'il faut savoir
Les aménagements extérieurs
Terrasses, auvents ou annexes de rangement
Agencement intérieur
C’est un élément important
Isolation du mobil-home
Point plus ou moins important
Revêtement extérieur
Plusieurs choix
Le chauffage
Convecteurs électriques ou une climatisation réversible
Le vide sanitaire
Ouvert ou fermé
Garanties de votre bien
Stipulées dans le contrat de vente
Comment entretenir votre mobil-home
Un mobil-home peut avoir une durée de vie importante
Que devient votre mobil-home en vieillissant ?
Aucune réglementation ne traite de sa longévité ou durée de vie
Comment entretenir votre mobil-home

Un mobil-home peut avoir une durée de vie importante s’il a bien été entretenu. Son entretien régulier permet de conserver une bonne apparence pour les voisins directs et valorise le standing du camping où vous résidez. Le contrat que vous avez signé stipule les règles élémentaires à observer.

 

Chaque partie de votre mobil-home devra recevoir une attention particulière :

L’entretien de votre bardage vinyle est facile. Il vous suffit de laver au jet d’eau ou à l’éponge. Évitez d’utiliser le karcher qui peut endommager la surface. En cas de réparation, les lames sont généralement démontables.

L’entretien de votre bardage bois dépendra de l’aspect que vous souhaitez lui donner au fil du temps, sachant qu’il réagit aux variations de température et d’humidité. Vous pouvez choisir de le laisser vieillir naturellement, il prendra alors une couleur grise argentée. Si vous souhaitez qu’il ait cette apparence dès le départ, vous pouvez appliquer un saturateur une semaine après la pose. Il prendra alors cet aspect naturel et homogène gris. Pour qu’il conserve sa couleur bois d’origine, apposez soit une lasure incolore, soit une lasure qui teinte le bois. Appliquez deux à trois couches puis une couche incolore deux à trois ans plus tard. Pour rénover un bois laissé sans protection et lui redonner sa teinte naturelle, utilisez un dégriseur, puis une lasure teintée ou non, suivant l’effet recherché.

Les gouttières doivent être contrôlées régulièrement et débarrassées des feuilles, des aiguilles de pin ou autres débris. Cette précaution périodique permet d’éviter toute accumulation d’eau et tout risque d’infiltration dans le mobil-home.

L’intérieur des résidences mobiles est conçu avec des matériaux faciles d’entretien. Vous pouvez lessiver avec une éponge légèrement humide et un peu d’eau savonneuse les murs, cloisons et plafond. Séchez ensuite avec un chiffon doux. La plupart des sols étant en lino, ils sont résistants au frottement et faciles à entretenir. Nettoyez vos meubles à l’éponge puis à l’aide d’un chiffon doux. Ils sont généralement réalisés en matériaux anti-rayures. La banquette est souvent déhoussable. Vous pouvez mettre la housse à la machine à laver. Certains fabricants proposent des revêtements en polyvinyle qui se nettoient à l’éponge.

L’hivernage de votre mobil-home doit être effectué en cas d’absence prolongée. Purgez votre système de gaz et d’eau afin d’éviter le désagrément des ruptures de canalisations ou du corps de chauffe-eau. N’oubliez pas la vidange de la cuvette de WC. Il faut également faire vérifier l’intégralité du système de gaz une fois par an par un artisan agréé et certifié qui vous délivrera un certificat officiel. 

Contacter la FFCC
@
Envoyer une copie à mon adresse email
©2002-2019 FFCC, 78 rue de Rivoli 75004 PARIS
Tél. : 0 890 21 43 00 (0,50 €/min + prix appel). Ligne dédiée (non surtaxée) pour les adhérents dans leur espace.
Réalisation Optima-Lab - Conception graphique Arev Com'
FICC - Fédération Internationale de Camping, Caravanning et Autocaravaning FIA - Fédération Internationale de l'Automobile Rendezvousenfrance.com, site officiel du tourisme en France UNAT - Union nationale des Associations de Tourisme et de plein air CLC - Comité de Liaison du Camping-car