Ma liberté quand je veux ! - FFCC - La fédération des campeurs, caravaniers et camping-caristes
Ma liberté quand je veux !
Adhérer en ligne

Conseils et astuces - Conduire avec sa caravane


Sur route comme sur autoroute

Il est interdit de transporter des personnes dans une remorque ou une caravane lorsque vous roulez.

Adaptez votre vitesse notamment dès que vous sentez un « flou » dans la direction et ralentissez quand il y a du vent ou de fortes turbulences météo.

N’accélérez pas dans les descentes et si vous sentez du louvoiement, ralentissez et freinez par à-coups. Ce phénomène peut également être maîtrisé sur route plate : ralentissez, freinez fermement par à-coups et enfin rétrogradez pour « retendre » l’attelage.

Pour éviter l’aspiration lors du dépassement par un poids lourd ou un autocar, essayez de vous « décoller » en tirant légèrement à droite.

Au contraire, si c’est vous qui dépassez, rétrogradez et accélérez fermement, restez à régime moteur élevé tout en demeurant « décollé » du véhicule doublé. Passez le rapport supérieur une fois le véhicule doublé. Avant de vous rabattre, vérifiez bien que vous pouvez le faire par un coup d’œil dans le rétroviseur. Ayez bien à l’esprit que lorsque vous doublez un cycliste, vous devez respecter une distance de sécurité de 1 m en ville et 1.5 m sur route.

Étant donné votre poids et les caractéristiques liés à un attelage, il est fondamental :

  • de bien respecter les distances de sécurité et d’ajouter 50 % environ aux distances indiquées pour une voiture seule.
  • d’anticiper au maximum les manœuvres
  • d’utiliser le frein moteur dans les descentes surtout si elles sont longues.
  • de rouler sur la partie la plus à droite sur une route comportant deux voies si la longueur de l’attelage est supérieure à 7 mètres - Art R 412-25 du Code de la Route.

Le fait, pour tout conducteur, de contrevenir aux dispositions du présent article est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la deuxième classe.

Toutefois, ce fait est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la cinquième classe lorsque, sur la chaussée, une voie de circulation au moins est couverte de neige ou de verglas sur tout ou partie de sa surface. Dans ce cas, toute personne coupable de l'infraction encourt également la peine complémentaire de suspension, pour une durée de trois ans au plus, du permis de conduire, cette suspension pouvant être limitée à la conduite en dehors de l'activité professionnelle.

Il est conseillé de limiter au maximum les déplacements nocturnes et de régler vos phares si le véhicule le permet.

Vos bouteilles de gaz devront être fermées. Il existe également, un système de chauffage roulant homologué depuis 2007 monté d'usine ou vendu en accessoire, le sécumotion de la marque Truma.

Pour une bonne tenue de route, on recommande un poids à la flèche correspondant à 5 à 7 % du PTAC. Dans tous les cas, veillez à respecter les poids maximum indiqués par les constructeurs.

Ce poids à la flèche étant atteint, les autres charges seront placées le plus près du sol afin de conserver un centre de gravité très bas et de préférence autour de l’axe de l’essieu. N’oubliez pas, dans ce cas, de sur-gonfler légèrement les pneumatiques de la tractrice de 200 à 300 g afin d’éviter toute surchauffe. Par sécurité, évitez de rouler avec un antivol de flèche verrouillé car, en cas d’accident, il pourra être difficile de dételer votre caravane.

Certaines boules d’attelage sont démontables sans outil, elles peuvent donc être enlevées lorsque la voiture ne tracte pas.

Pour les dispositifs nécessitant des outils, évitez au maximum le démontage. Protégez la boule avec un antichoc, à hauteur des tibias, le col de cygne ou la tête d’attelage pouvant devenir la source de chocs pour adultes ou enfants.

 

Conduire en montagne

Les montées

Rétrogradez dès que cela vous semble nécessaire et choisissez le rapport de vitesses qui permet le « régime de croisière » où le moteur ne peine pas. Cela vous évitera de « chauffer » .

Les descentes

Les freins ne doivent être utilisés que par intermittence pour accentuer le ralentissement à certains endroits. Il ne faut jamais les solliciter constamment car ils chaufferaient et deviendraient vite inefficaces. La caravane exerce une très forte poussée, il est donc indispensable d’utiliser au maximum le « frein moteur ».

Pendant toute la descente, le système de freinage par inertie de la caravane va la freiner : ses freins vont donc chauffer fortement. Si la descente d’un col est longue, il est parfois prudent de s’arrêter en cours de descente pour les laisser refroidir.

Contacter la FFCC
@
Envoyer une copie à mon adresse email
©2002-2019 FFCC, 78 rue de Rivoli 75004 PARIS
Tél. : 0 890 21 43 00 (0,50 €/min + prix appel). Ligne dédiée (non surtaxée) pour les adhérents dans leur espace.
Réalisation Optima-Lab - Conception graphique Arev Com'
FICC - Fédération Internationale de Camping, Caravanning et Autocaravaning FIA - Fédération Internationale de l'Automobile Rendezvousenfrance.com, site officiel du tourisme en France UNAT - Union nationale des Associations de Tourisme et de plein air CLC - Comité de Liaison du Camping-car